Les polyphénols pour soigner la dépression

Les polyphénols pour soigner la dépression.

De nos jours, la dépression touche 350 millions de personnes dans le monde. Il concerne environ 15 à 20% de la population générale, sur la vie entière. Il se présente comme une succession d’épisodes dépressifs caractérisés, se traduisant par de nombreux symptômes parmi lesquels la tristesse pathologique, la perte de plaisir et les symptômes cognitifs, avec un retentissement majeur sur la vie du patient et de son entourage.

Les polyphénols pour soigner la dépression

Les polyphénols:

De plus en plus d’études s’intéressent à l’impact de l’alimentation sur les symptômes dépressifs. Les résultats montrent d’une part que la consommation de polyphénols est associée à une diminution du risque de dépression. Les polyphénols exerceraient également des propriétés neuroprotectrices en modulant des voies de signalisation cellulaire impliquées dans des processus cognitifs.

Les aliments les plus riches en polyphénols:

La fraise:

La fraise

la fraise renferme une quantité importante d’antioxydants, les flavonoïdes. Elle préviendrait le risque de certains cancers (sein, cerveau, col de l’utérus) et de maladies cardiovasculaires. En plus de lutter contre les effets du vieillissement cutanée, elle contribue à donner bonne mine.

L’Artichaut:

Artichaut

L’artichaut se distingue de la plupart des légumes par une teneur élevée en polyphénols et en inuline -une fibre prébiotique-, qui lui confèrent de multiples atouts pour la santé. Ses feuilles sont très largement étudiées par les chercheurs et utilisées en phytothérapie. De saveur douce, il fait quasiment l’unanimité à table, d’autant qu’il se prête à de multiples recettes, de l’apéritif au plat principal.

Le raisin:

raisin

Le raisin possède une spécificité par les composés phénoliques antioxydants qu’il renferme (flavonoïdes et non-flavonoïdes). Les structures et principales familles de composés phénoliques du raisin sont données. La consommation modérée de raisin ou de produits dérivés (contenant des polyphénols) peut conduire à une diminution de l’agrégation plaquettaire ainsi qu’à des effets vasodilatateurs des vaisseaux sanguins. Les effets physiologiques obtenus pour la consommation nutritionnelle d’extrait de polyphénols de raisin sur l’athérosclérose, le diabète ou l’hypertension montrent une prévention in vivo de ces pathologies pour les modèles étudiés avec une synergie lorsque éthanol et polyphénols sont associés, par l’intermédiaire de plusieurs mécanismes. Les polyphénols du raisin peuvent donc jouer un rôle de nutrition préventive.

Le thym:

Le thym

Le thym est riche en flavonoïdes et en acides phénoliques. Ces derniers ont un pouvoir antioxydant qui lutte efficacement contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Le thym avec son réputation pour son action antivirale et stimulante. Il aide à renforcer le système immunitaire et lutte contre les états fébriles et de fatigue. On ne consomme pas le thym en grande quantité mais on n’hésite pas à le saupoudrer pour agrémenter ses plats.

Le gingembre:

gingembre

Le gingembre est riche en polyphénols, des antioxydants qui neutralisent les radicaux libres. Crampes, ballonnements, aérophagie, le gingembre est idéal pour soulager tous les maux intestinaux. Antibactérien, anti-inflammatoire et antalgique, ils apaisent les rhumatismes, douleurs dentaires et maux de gorge. Il renforce également le système respiratoire et stimule la circulation sanguine, d’où sa renommée en tant qu’aphrodisiaque.

Le café et le thé vert:

Le café et le thé vert:

Le café et thé vert contiennent des acides phénoliques (acides caféiques pour le café et acides oxaliques pour le thé) ainsi que des flavonoïdes. Une consommation modérée de café peut avoir des bienfaits en matière de réduction des risques de maladies cardiovasculaires et digestives. Le café aurait aussi l’avantage de lutter contre les états dépressifs. Riche en protéines et en minéraux, le thé vert, quant à lui, a des effets bénéfiques sur le système digestif.

Autres aliments riches en polyphénols:

  • Beurre de cacahuètes
  • le vin rouge
  • soja
  • les oignons
  • le persil
  • Poivrons rouges
  • le céleri
  • La pomme
  • La grenade
  • Curcuma
  • La cannelle
  • Le clou de girofle
  • soja
  • cerise
  • myrtille

Le régime méditerranéen votre meilleur choix:

Dans le régime méditerranéen, les apports en fruits et légumes, céréales complètes, noix et légumineuses sont importants. La principale source de lipides est l’huile d’olive et le vin rouge est consommé en quantité modérée au cours des repas.

regime_mediterraneen

Tous ces composants alimentaires sont riches en polyphénols et aident à lutter contre la dépression. A l’inverse, certains aliments ont plutôt tendance à favoriser les symptômes dépressifs, c’est le cas des aliments à index glycémique élevé.

Dans le même thème

Laisser un commentaire