La diète méditerranéenne

La diète méditerranéenne, essentiellement composée d’aliments d’origine végétale et d’aliments de base peu transformés, elle contient très peu de sucre ajouté, de mauvais gras saturés et trans, et de sel. Le régime méditerranéen est le seul qui a prouvé scientifiquement (et de manière rigoureuse) son efficacité pour prévenir l’infarctus, l’accident vasculaire cérébral mais aussi notamment le diabète, les cancers, les démences type Alzheimer, les maladies des yeux et même la dépression.

Une étude menée durant 1 ans et demi

D’abord, pour imiter le régime alimentaire occidental, ils ont composé des repas avec de grandes quantités de protéines et de matières grasses (provenant en grande partie de sources animales). Quant au diète méditerranéenne, il était composé principalement de sources végétales. Cependant, les deux régimes contenaient des proportions comparables de lipides, de protéines et de glucides.

Résultat : un meilleur contrôle de l’alimentation

L’étude comprenait 38 femelles d’âge moyen, divisées en deux groupes. L’un consommait le régime méditerranéen, l’autre occidental. Toutes pouvaient manger à volonté. Puis leur poids et leur graisse corporelle ont été mesurés tout au long de l’étude. « Ce que nous avons découvert, c’est que le groupe du régime méditerranéen a réellement mangé moins de calories. Ce qui fait qu’elles ont eu un poids corporel et un taux de graisse corporelle plus faibles que celles qui consommaient le régime occidental », a déclaré l’auteur de l’étude, le docteur Shively.

Les résultats fournissent la première preuve expérimentale qu’une diète méditerranéenne protège contre une alimentation trop importante, et donc contre l’obésité et le prédiabète (en comparaison à un régime occidental).

« La composition de ce régime alimentaire peut contribuer de manière cruciale à la santé publique« , a déclaré Shively.

« Nous espérons que nos résultats encourageront les gens à manger des aliments sains, à la fois agréables et qui améliorent la santé humaine. » Bien sûr, la faiblesse de l’étude est la taille modeste de l’échantillon. De prochaines recherches plus importantes devraient être menées bientôt.

Menu méditerranéen type

Déjeuner :

  • Gruau, yogourt grec nature (aromatisé à la vanille ou avec un soupçon de sirop d’érable), bleuets frais ou surgelés avec quelques noix, café au lait.

OU

  • Rôties de pain à grains entiers, beurre d’arachide ou d’amande, orange, café au lait.

Dîner :

  • Pâtes de grains entiers
  • Sauce tomate maison à laquelle on ajoute un mélange de courgettes, aubergine, poivron de couleur, oignon et ail sautés dans l’huile d’olive ou de canola et des haricots blancs. en conserve rincés et égouttés, avec des fines herbes (thym, origan, poivre); un soupçon de fromage parmesan. Variation : remplacer les légumineuses par du thon en conserve.
  • Brocoli cuit à la vapeur, saupoudré de graines de sésame grillées OU salade verte avec crudités et vinaigrette (huile d’olive, vinaigre balsamique ou autre, jus de citron).
  • Pomme ou poire en morceaux, saupoudrée de cannelle, attendrie au micro-ondes et nappée de yogourt nature (grec ou régulier).

Souper :

  • Saumon cuit au four
  • Orge pilaf
  • haricots verts arrosés de jus de citron avec une petite salade de chou rouge et carotte agrémentée d’une vinaigrette maison aux fines herbes

OU

  • Quinoa au cari avec légumes sautés (champignons, oignons, poivrons)
  • Pacanes grillées
  • Raisins secs
  • Cubes de poitrine de poulet et choux bok-choï cuits vapeur
  • Fruit frais

Dans le même thème

Laisser un commentaire