Qu’en pensez-vous ? Nous essayons de répondre à cette question, vieille comme le monde, en analysant l’intelligence de votre animal de compagnie préféré.

Une question vieille comme le monde
Les gens qui raffolent des animaux de compagnie se demandent souvent lequel, parmi ceux qui sont les plus populaires, constitue le meilleur compagnon : le chat ou le chien. Bien que la réponse à cette question soit éminemment subjective, vous seriez enclin à penser qu’une solution scientifique a été apportée à un autre débat : lequel est le plus intelligent ?

Il se trouve pourtant que la science se situe des deux côtés. Le docteur Joan Liebmann-Smith a analysé les mérites de chaque animal pour le Huffington Post — le résultat : match nul !

Le chien
Le cerveau du chien est plus volumineux que celui du chat — et il se développe sans arrêt, tandis que le cerveau du chat conserve le même volume depuis quelque 8 000 ans.

Le chien est un animal plus social que le chat, ce qui explique l’augmentation du volume de son cerveau. Comme le chat semble incapable d’améliorer ses compétences sociales, l’écart entre le cerveau de l’un et celui de l’autre ne peut que s’élargir.

Contrairement au chien, le chat n’interagit avec vous que quand il en a envie. Est-il capable de jouer des tours ? Bien sûr, mais c’est peu vraisemblable.

Le chien contribue à améliorer la société. Le docteur Stanley Coren, psychologue et auteur de plusieurs livres sur les chiens, le fait remarquer avec beaucoup d’à propos :

« Nous n’entendons jamais parler d’un « chat d’aveugle », d’un « chat policier » ou d’un « chat pisteur et de sauvetage ».

Le chat
Les chats peuvent livrer le courrier. Selon un article paru en 1876 dans le New York Times, un organisme connu sous le nom de Belgian Society for the Elevation of the Domestic Cat décida un jour d’employer des chats pour livrer des messages d’un village à un autre. Ils essayèrent de voir si le chat domestique pouvait revenir à la maison depuis une destination inconnue, au milieu de nulle part. Et que se passa-t-il ?

Il en fut capable. Le chat a presque deux fois plus de neurones dans son cortex cérébral que le chien.

Le chat possède 300 millions de neurones, tandis que le chien n’en a que 160 millions — ce qui signifie que le chat a une capacité supérieure à celle du chien pour analyser l’information.

Le chat peut fort bien se débrouiller seul. Par contre, le chien domestique dépend totalement de son maître. Cette grande dépendance fait, selon des hommes de science, qu’il a perdu la possibilité de penser par lui-même et par suite, serait incapable de survivre à l’état sauvage.

Dans le même thème

Laisser un commentaire