Les maux de gorge peuvent aussi être dus à :

Une réaction allergique aux poils d’animaux, aux moisissures ou au pollen.
L’air sec, surtout en hiver lorsque les maisons sont chauffées ou en été à cause de la climatisation.
La pollution ou des irritants chimiques comme la fumée de tabac ou l’évaporation de produits comme les colles, les peintures, les produits ménagers…
Une inflammation pharyngo-laryngée après surmenage vocal.
Un reflux gastro-oesophagien provoquant des pharyngites du fait de la remontée du liquide acide de l’estomac vers la gorge.
Un mal de gorge qui persiste plus de 1 semaine peut être le signe d’un problème plus sérieux :

Une infection au VIH, une infection à gonocoques.
La présence d’une tumeur du pharynx ou du larynx.
Complications possibles.

La plupart des maux de gorge, bien qu’inconfortables, s’atténuent d’eux-mêmes en 5 à 7 jours. Un mal de gorge d’origine bactérienne peut entraîner certaines complications.

Un abcès péri-amygdalien (autour des amygdales) ou rétro-pharyngien (derrière le pharynx).
Une inflammation des reins (glomérulonéphrite).
Un rhumatisme articulaire aigu, pouvant endommager les valves du cœur et d’autres organes.

Dans le même thème

Laisser un commentaire