L’huile essentielle d’aneth est traditionnellement utilisée pour lutter contre les troubles digestifs tels que les ballonnements, la digestion difficile, les éructations, les flatulences mais aussi pour combattre la les infections communes et soulager les douleurs rénales. Elle possède une fragrance très puissante, ce qui lui vaut d’être surnommée le « faux anis ».

Cette fiche sur l’huile essentielle d’aneth présente ses propriétés thérapeutiques, ses indications principales, ses modes d’utilisation et les précautions spécifiques à prendre avant son usage.

Les principaux maux traités par l’huile essentielle d’aneth :

Bronchite
Toux grasse
Otite
Ballonnements
Flatulences
Colites
Digestion difficile
Insuffisance biliaire
insuffisance hépatique
Douleurs rénales

Propriétés de l’huile essentielle d’aneth
Les propriétés de l’huile essentielle d’aneth proviennent des composés actifs présents dans ses feuilles et ses graines.

Pour la santé
Facilite la digestion
L’huile essentielle d’aneth, comme d’autres huiles extraites des Apiacées, a la capacité de stimuler physiologiquement les sécrétions enzymatiques des glandes salivaires, les sécrétions gastriques, pancréatiques, intestinales ainsi que l’excrétion biliaire, ce qui se traduit par un effet stimulant sur la digestion. Cet effet est dû à l’amertume de l’aneth et sa richesse en monoterpènes.

Les constituants de l’huile essentielle d’aneth stimulent également les mécanorécepteurs et chimiorécepteurs de la muqueuse gastrique ce qui contribue à la mobilité gastrique et active les cellules G productrices de gastrine, responsable de la contraction de l’estomac.

Antispasmodique
Comme les huiles essentielles d’angélique et d’anis, l’huile essentielle d’aneth a une importante activité antispasmodique. Cette propriété s’explique par l’inhibition de l’entrée du calcium dans les cellules ce qui empêche la contraction de ces organes.

Fluidifiante bronchique, mucolytique
Grâce aux mucilages contenus dans l’aneth, l’huile essentielle d’aneth soulage les inflammations respiratoires et celles de la sphère digestive.

Propriétés carminatives
Les composés aromatiques de l’huile essentielle d’aneth ont la capacité de favoriser l’expulsion des gaz intestinaux. Ces propriétés carminatives entraînent une diminution des ballonnements et des flatulences et peuvent être expliquées selon plusieurs mécanismes :

par une stimulation de la sécrétion des glandes digestives ce qui entraîne une bonne dégradation des aliments et limite les fermentations indésirables ;
par l’augmentation de la production stomacale d’acide, ce qui contribue à une bonne désinfection du bol alimentaire ;
par un effet spasmolytique ce qui réduit les spasmes et le météorisme abdominal ;
par ses propriétés antimicrobiennes marquées qui réduisent la multiplication des bactéries pathogènes et empêchent la formation de gaz et de métabolites toxiques au niveau intestinal.
Cholagogue, cholérétique et facilite la détoxication hépatique
La S-carvone est le constituant majeur des essences extraites d’aneth. Or, c’est un actif détoxifiant puissant qui agit au niveau du foie.

Autres propriétés :
Soulage les nausées
Diurétique
Antalgique
Pour le bien-être
Equilibrante nerveuse
L’huile essentielle d’aneth peut entraîner une dépression du système nerveux central à type d’hypnotique faible et anticonvulsivant due à sa concentration en carvone et limonène.

Autres propriétés
Tonifiante psychique
Equilibrante nerveuse
Indications de l’huile essentielle d’aneth
Grâce aux nombreuses propriétés décrites précédemment, l’huile essentielle d’aneth présente de multiples indications.

Pour la santé
Ballonnements, flatulences et digestion difficile
L’ensemble des troubles digestifs peuvent être traités par l’huile essentielle d’aneth grâce à ses propriétés eupeptiques, antispasmodiques, stomachiques ainsi que ses vertus carminatives.

L’aérophagie
L’aérophagie, qui signifie littéralement « manger de l’air », est une déglutition excessive d’air dans l’œsophage et l’estomac. Elle conduit à l’accumulation de gaz au niveau intestinal. Ces désagréments peuvent être pris en charge par l’huile essentielle d’aneth grâce à ses propriétés carminatives et antispasmodiques.

Problèmes digestifs des nourrissons
L’huile essentielle d’aneth favorise la lactation (galactagogue), soulage les coliques et les problèmes d’indigestion des nourrissons.

Autres indications
Insuffisance hépatique
Douleurs rénales

Nausées
Pour le bien-être
Déprime saisonnière
Fatigue intellectuelle
Tensions psychique
Manque de concentration

Utilisation de l’huile essentielle d’aneth
Avec ses effets bénéfiques sur la digestion, l’huile essentielle d’aneth est surtout utilisée en application cutanée. Néanmoins, en cas de doute, il est recommandé de s’adresser à un professionnel afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Modes d’utilisation
Application cutanée, massage
Diluer l’huile essentielle d’aneth à 20 % dans une huile végétale avant de l’appliquer car elle est irritante pour la peau. Masser la zone concernée (abdomen, foie, dos, reins).

Bronchite : diluer dans une huile végétale et masser le dos et les plantes de pieds.
Otite : Appliquer 1 goutte derrière les oreilles (jamais à l’intérieur).
Toux grasse : diluer dans une huile végétale et masser le dos.
Nausées : appliquer 1 trace dans la bouche.
Douleurs rénales : diluer dans une huile végétale et masser la zone des reins en consultant un médecin au préalable.
Insuffisance hépatique :diluer dans une huile végétale et masser la zone du foie.
Pour les troubles digestifs : diluer dans une huile végétale et masser l’abdomen.

Voie orale
En cas de digestion difficile, il est possible d’utiliser l’huile par voie orale, mais sous l’encadrement d’un spécialiste. Il existe en effet un risque de néphrotoxicité après ingestion en cas d’usage prolongé et à doses élevées.

Diffusion
L’huile essentielle d’aneth fait partie des huiles compatibles avec la diffusion pour toutes les indications sur le plan psycho-émotionnel (manque de confiance, fatigue intellectuelle, tensions psychiques, déprime saisonnière, tensions psychiques…). Choisir l’un des modes de diffusion suivants :

La diffusion par nébulisation. Ces diffuseurs, qui propulsent l’huile essentielle par une pompe, sont les plus efficaces, mais leur prix est généralement élevé et ils peuvent être plus ou moins bruyants.

La diffusion à ultra-sons (brumisation). Moins puissants, ces diffuseurs restent efficaces pour bénéficier des effets de l’huile essentielle dans des pièces fermées.
La diffusion par chaleur douce. Verser quelques gouttes d’huile essentielle dans le petit réceptacle de ces diffuseurs. Sous l’effet de la chaleur, les particules aromatiques volatiles se mêleront à l’atmosphère. A utiliser idéalement dans une petite pièce close.

Précautions d’emploi
L’huile essentielle d’aneth est à éviter chez les femmes enceintes et chez les enfants de moins de 3 ans.

La carvone a longtemps subi la réputation d’être neurotoxique et abortive. Or sa toxicité est très faible à dose physiologique (si l’on ne dépasse pas les doses recommandées).

L’huile essentielle d’aneth per os peut entraîner une dépression du système nerveux central à type d’hypnotique faible et anticonvulsivant due à sa concentration en carvone et limonène.

Elle contient également des furanocoumarines qui sont des agents photosensibilisants pouvant entraîner une réaction cutanée après exposition solaire.

 

 

Dans le même thème

Laisser un commentaire