Les principaux agresseurs du système digestif sont, sans aucun doute, les parasites intestinaux. Ils sont responsables d’infecter l’organisme et de provoquer des maladies.
Une fois à l’intérieur du corps, les parasites intestinaux rivalisent pour la consommation de substances alimentaires et s’adhèrent aux parois des l’intestin.
L’apparition des parasites est influencée par plusieurs facteurs tels que : l’âge, et dans le cas des enfants, les conséquences sont plus sérieuses. Mais leur développement est aussi lié aux conditions d’hygiène et de santé des personnes affectées.

Symptômes
Le chiffre semble incroyable, mais pourtant, plus de 80% de la population mondiale est infectée par des parasites intestinaux. Le problème survient lorsque la quantité de parasites se multiplie et provoque de graves maladies. Malheureusement, dans certains cas, les infections entraînent la mort des patients.
Les parasites intestinaux peuvent apparaître d’une manière asymptomatique chez de nombreuses personnes. Cependant, les personnes qui éprouvent certains troubles à cause des parasites intestinaux présentent généralement les symptômes suivants :

Fièvre
Fatigue
Diarrhée
Vomissements
Allergies
Peau sèche
Urticaire
Flatulence
Démangeaisons nasales
Hémorragie nasale
Douleur abdominale
Maux d’estomac
Mucus dans les selles

Lisez aussi cet article :
Comment faire une cure dépurative contre les parasites intestinaux

Mode de contagion
contagion des parasites intestinaux
Les modes de contagion les plus fréquents des parasites intestinaux sont les suivants :

Contact sexuel
Transmission congénitale
Propagation par le contact des mains
Absorption d’eau contaminée
Consommation de viande ou de poisson cru
Contact avec des objets contaminés, des excréments humains ou animaux.

Diagnostic
Pour fournir un diagnostic qui confirme qu’il s’agit d’un cas d’infection par des parasites intestinaux, il est impératif d’effectuer un test de selles. Cela permet de détecter s’il existe des éléments anormaux (œufs, larves, parasites, bactéries) parmi les déchets.

Il est très important de ne pas commencer à prendre des antibiotiques avant de réaliser le test pour ne pas altérer le résultat. Il est même recommandé de suivre un régime sans graisses ni fibres, au moins une semaine avant l’examen des selles.
Comment éliminer les parasites intestinaux

1. Graines de citrouille
graines de citrouille pou réliminer les parasites intestinaux
La pipérazine, une substance présente dans les graines de citrouille est très indiquée pour l’élimination des parasites intestinaux. Vous pouvez même la trouver comme médicament en pharmacies. C’est une ancienne technique de vermifugation, mais qui reste cependant très efficace.

Ingrédients
1 litre d’eau de coco
80 graines de citrouille
2 cuillères à soupe de miel (40 g)
Préparation
Pelez d’abord les graines puis broyez-les.
Ajoutez ensuite l’eau de coco et mélangez bien.
Ensuite, ajoutez à ce mélange les 2 cuillères à soupe de miel.
Enfin, consommez ce liquide à jeun pour évacuer les parasites intestinaux.

2. Bonne alimentation
Il existe des aliments que nous devrions éviter si nous voulons éliminer les parasites intestinaux. Notez bien les principaux : les produits laitiers, les sucres, les farines et les aliments transformés.
Heureusement, il existe d’autres aliments qui ne peuvent pas manquer à votre régime alimentaire. En effet, ces aliments vous aideront à éliminer les parasites intestinaux. Pour quelle raison ? Parce qu’ils sécrètent des acides qui ont des propriétés bactériennes et optimisent le fonctionnement de la vésicule biliaire.

Ananas
Coco
Mûres
Noix
Papaye
Grenade
Amandes
Huile de ricin
Jus naturels

3. Jus de chou
jus de chou pour éliminer les parasites intestinaux
Lorsque vous souffrez d’une infection en relation avec le tube digestif, l’acide de l’estomac diminue et les organismes étrangers (tels que les parasites intestinaux) peuvent attaquer plus facilement.
Le jus de chou aide le corps à sécréter de l’acide. De cette manière, la flore intestinale restera en bon état et empêchera la dispersion des parasites. Vous pourrez améliorer votre digestion en prenant une cuillerée de jus de chou avant chaque repas.

4. Propolis
Cette substance est un antibiotique naturel. L’idéal est de prendre de la propolis pendant une semaine à jeun. Sa préparation consiste simplement à en consommer un peu en diluant la propolis dans de l’eau ou dans un jus de fruit.
par ailleurs, la propolis n’a pas d’effets secondaires, de plus, elle n’est pas indigeste pour le corps car elle n’irrite pas le système digestif et est très efficace.

5. Condiments
condiments pour éliminer les parasites intestinaux
Certains condiments peuvent également favoriser l’élimination des parasites intestinaux. Parmi les plus importants nous trouvons les suivants :

Clou de girofle
Cannelle
Thym
Estragon
Curcuma
Poivre

Prévention
Conservez une bonne hygiène à la maison.
Évitez tout contact avec des endroits où il y a de la boue, du sable ou de la saleté.
Ayez une alimentation équilibrée, car cela vous aidera à augmenter les défenses immunitaires du corps.
Désinfectez très bien tous les fruits et légumes qui vont être consommés crus.
En l’absence d’eau potable, il faudra faire bouillir l’eau pendant 10 minutes.
Couvrez correctement les poubelles pour empêcher les rats et les mouches de se reproduire.
Lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau avant et après avoir cuisiné, mangé et être allé aux toilettes.
Le parasite de l’ankylostome se trouve principalement dans des zones humides et tropicales, il est donc déconseillé de marcher pieds nus.
Pour éviter la prolifération des parasites, il est très important de surveiller attentivement notre alimentation. Nous devons à tout prix éviter la consommation de sucre ou d’aliments transformés, et favoriser ceux qui contiennent des fibres, car ils favorisent le transit intestinal.

Dans le même thème

Laisser un commentaire