Course à pied et Musculation sont complémentaires pour une efficacité accrue et une meilleure résistance à la fatigue. L’amélioration à elle seule du système cardiovasculaire ne suffit pas à une augmentation maximale des performances en endurance, notamment en course à pied. Pour courir vite et plus longtemps il faut agir sur la musculature et les tendons.

Avec un programme de musculation adapté l’efficacité de la contraction musculaire est accrue et s’accompagne d’une économie significative de la dépense énergétique, donc d’une meilleure résistance à la fatigue durant le footing.

Les conclusions de l’article « l’entraînement en musculation permet d’améliorer la performance en course à pied » de Savoir-sport.org confirment cette complémentarité. Voici ces conclusions :

« l’efficacité de la foulée est un élément déterminant de la performance en course à pied. Il a été démontré que l’entraînement en musculation pouvait nettement améliorer l’efficacité de la foulée, de 4 à 8%. Ces améliorations ont été observées lors de programmes de musculation utilisant des méthodes pliométriques et des exercices reproduisant les gestes sportifs telles que les foulées bondissantes ou des exercices de musculation conventionnels comme les squats. »

Pour tous les sports d’endurance comme le footing, il est donc utile de consacrer une partie de l’entraînement à l’amélioration des différents groupes musculaires, et ceci par des entraînements spécifiques de la force, de la puissance et de la vitesse.

Dans le même thème

Laisser un commentaire